Feeds:
Articles

Archive for the ‘Construction’ Category

Note rapide Économie, n° 729 de l’IAU par Jean-François Saigault

Après une phase de forte consommation de l’espace francilien pour le développement des zones d’activités économiques (ZAE), la gestion de l’espace économique s’impose comme un des éléments essentiels de l’aménagement régional. La densification devient une nécessité pour freiner la consommation foncière tout en facilitant le développement des entreprises. […]

Pour télécharger la note

Read Full Post »

Un article publié sur ABCD Blog – Architecture, BIM & Conceptual Design by Autodesk

On en entend parler depuis quelques temps, mais il règne beaucoup de confusion autour de cet acronyme, le PIM (Project Information Management). Qu’est ce que cela représente réellement ? Est-ce une plateforme, un outil, un processus, du PLM, un fichier ? Pour le savoir, nous avons demandé à Alexandre Tartas, Vice-Président EMEA Newforma.

image

Bonjour Alexandre, et merci pour votre temps. Pourriez-vous svp en quelques mots nous décrire ce concept essentiel de votre activité, le PIM ! En quoi cela consiste-t-il ? Et quand et où est née cette idée ?

L’idée du PIM c’est-à-dire du « Project Information Management » (la gestion des informations de projets) est née assez naturellement il y a une douzaine d’année lorsqu’un groupe de professionnels issus du secteur de la construction et de l’édition de logiciels a sondé des entreprises de l’AEC (Architecture, Engineering & Construction) sur leurs besoins. En plein développement du BIM, c’est presque étonnant que les problèmes liés à la gestion et au partage des informations de projets aient émergé de ces discussions. Ces entreprises décrivaient un volume d’informations en croissance exponentielle au gré de la numérisation du secteur. Ils évoquaient aussi le volume d’emails, source principale de communication entre les différents acteurs de projets, mais dont le contrôle, la traçabilité et la gestion devenaient de plus en plus difficile.

Lire la suite sur ABCD Blog

Read Full Post »

Un article de Florent Maillet et Margot Ladiray sur lemoniteur.fr

Le constructeur de voitures électriques vient de dévoiler une offre de tuiles solaires pour maisons écologiques, conçues en collaboration avec le fabricant de panneaux solaires SolarCity. Une start up qu’Elon Musk cherche à fusionner avec Tesla, pour « boucler » une offre complète autour de l’électricité.

Read Full Post »

Un article de Mathieu Dejeu sur lemoniteur.fr

L’émergence de quartier autonome en énergie reste suspendue aux progrès du stockage d’électricité. Le projet de recherche européen Energy local storage advanced system (Elsa) donne l’occasion à Bouygues Energies & Services de développer une démarche originale à base de batteries usagées de véhicules électriques.

Les quartiers autonomes en énergie n’existent pas encore, mais Bouygues Energies & Services fourbit déjà ses armes. Après la création d’une plate-forme d’agrégation de données, le groupe progresse dans le domaine du stockage de l’électricité. Dans le cadre du projet de recherche européen Energy local storage advanced system (Elsa), il travaille avec neuf partenaires (1) à la conception d’un système qui recycle les batteries usagées de véhicules électriques. Lancée en avril 2015, cette opération devrait aboutir à un produit fini en 2018.

A mi-parcours, le groupement arrive désormais dans une phase d’essais. Des prototypes sont en cours d’installation dans six sites à travers l’Europe (2). Ils reprennent les caractéristiques d’une première installation en test depuis trois ans dans les entrailles de Challenger, le siège de Bouygues Construction situé à Guyancourt (Yvelines). Ce premier modèle emmagasine le courant produit par les panneaux solaires posés en toiture du bâtiment. Il donne un aperçu des spécificités techniques de la future mouture commerciale.

Lire la suite sur le Moniteur.fr

Read Full Post »

Un article de Sylvie Roman sur lemoniteur.fr

Woodeum, promoteur immobilier spécialiste de la construction en bois massif, développe un programme de 23 logements à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Rapidité et facilité d’exécution sont les maître-mot de cette nouvelle réalisation.

Conçu par l’agence de Wilmotte et Associés (Calq Architecture pour la maîtrise d’œuvre d’exécution), le programme s’étend sur 15500 m2 et comprend 23 logements (du T2 au T4 en duplex) en R+3, avec des appartements en rez-de-chaussée donnant sur des jardinets ou des terrasses privatives. Une vingtaine de parkings semi-enterrés sont aménagés sous ces terrasses, utilisant ainsi la déclivité du terrain.

Construire en bois massif, du bois lamellé contre-croisé (Cross Laminated Timber – CLT), ne signifie pas la fin du béton. Le bâtiment est fondé sur des dizaines de pieux en béton de 13 mètres de hauteur, le terrain étant constitué de remblais provenant du Fort d’Issy. Le premier niveau, semi-enterré, a aussi été réalisé en béton: des locaux techniques y sont aménagés, dont celui pour la pompe à chaleur fournissant l’eau chaude de la résidence.

Lire la suite sur lemoniteur.fr

Read Full Post »

Un article de lemoniteur.fr
Grâce à l’application sur son toit d’une peinture blanche spécialement formulée, un hypermarché Leclerc de Bretagne réduit sa consommation d’énergie tout en allongeant la durée de vie de l’étanchéité.

Lire la suite sur lemoniteur.fr

Read Full Post »

Un article de l’IAU par Olivier Mandon, Lucile Mettetal, Brigitte Guigou

Dans un contexte où bien vieillir signifie conserver son autonomie, l’habitat des seniors est une préoccupation grandissante de l’action publique et des acteurs du logement. Face à cet enjeu, des formes innovantes et alternatives se développent : nouveaux modes de cohabitation, domotique, services à la personne. Ce sujet fait actuellement l’objet d’une étude à l’IAU îdF.
Une note présente les principaux enseignements tirés du petit déjeuner, qui s’est tenu à l’institut le 12 avril 2016, où chercheurs et décideurs ont fait le point sur les réflexions et les innovations actuelles. Elle s’inscrit dans le thème transversal des petits déjeuners décideurs-chercheurs 2015/2016 sur l’innovation territoriale.

Vers la source

Pour télécharger la note

Read Full Post »

Un article de Pierre Le Hir sur lemonde.fr

Ségolène Royal a inauguré, jeudi 22 décembre 2016, un tronçon routier recouvert de panneaux photovoltaïques. Un projet sans précédent au monde par sa taille.

Test de route solaire à Tourouvre (Orne), en octobre 2016.

Enter a caption

Test de route solaire à Tourouvre (Orne), en octobre 2016. SOULABAILLE Y./WATTWAY

Après l’autoroute du soleil, voici la route solaire. Un tronçon long de 1 km, sur une voie départementale desservant la petite commune normande de Tourouvre-au-Perche (3 400 habitants), dans l’Orne, dont la chaussée a été recouverte de dalles photovoltaïques. Cette infrastructure a été inaugurée, jeudi 22 décembre, par la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, qui en fait un exemple de la transition énergétique dans les territoires. Ce projet, sans précédent au monde par sa taille, suscite pourtant des critiques, en raison d’un rendement énergétique incertain et d’un coût élevé. Le financement, de 5 millions d’euros, a en effet été assuré par une subvention de l’Etat.
Lire la suite sur lemonde.fr

Read Full Post »

Un article d’Edouard Malsch sur urbanews.fr

Un immeuble exclusivement conçu pour les adeptes du vélo est en cours de construction à Malmö en Suède.

Imaginé par l’agence d’architectes Hauschild+Siegel, cet immeuble de sept étages n’intègre pas place de parking pour les voitures, alors qu’il est généralement prévu une place de stationnement pour chaque logement à Malmö. L’argent économisé en renonçant à la construction des parkings est réinvesti pour créer un espace de vie totalement « bike friendly« . Tout a ainsi été pensé pour permettre aux résidents de se passer de la voiture en privilégiant l’utilisation quotidienne de la petite reine !

Lire la suite sur urbanews.fr

Read Full Post »

Un article de lemoniteur.fr

Le lancement, le 7 septembre, par Apple, de son nouveau système d’exploitation pour mobile iOS 10 ouvre la voie au déploiement d’HomeKit, sa passerelle domotique qui pilote la maison connectée. La nouvelle application Home permettra de centraliser le pilotage des appareils connectés compatibles et, notamment, de les commander par la voix.

Il aura fallu deux ans à Apple pour offrir à HomeKit, sa passerelle de communication pour objets connectés de la maison, la technologie nécessaire à son déploiement. Le 7 septembre, lors de sa traditionnelle conférence de rentrée, le géant américain a dévoilé iOS 10*, la nouvelle version de son système d’exploitation mobile. L’un des principaux atouts pour le monde du BTP est la nouvelle application mobile dédiée « Maison », qui permet enfin à l’utilisateur de piloter les objets connectés de son logement avec son smartphone, sa tablette ou sa télévision. L’application, bien évidemment conçue pour s’inscrire dans un écosystème Apple existant, centralise toutes les commandes pour faire fonctionner ensemble ou séparément les appareils connectés de différents fabricants.

Lire la suite sur lemoniteur.fr

Read Full Post »

Older Posts »