Feeds:
Articles

Archive for the ‘Matériaux et construction’ Category

Un article de Sylvie Roman sur lemoniteur.fr

Woodeum, promoteur immobilier spécialiste de la construction en bois massif, développe un programme de 23 logements à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Rapidité et facilité d’exécution sont les maître-mot de cette nouvelle réalisation.

Conçu par l’agence de Wilmotte et Associés (Calq Architecture pour la maîtrise d’œuvre d’exécution), le programme s’étend sur 15500 m2 et comprend 23 logements (du T2 au T4 en duplex) en R+3, avec des appartements en rez-de-chaussée donnant sur des jardinets ou des terrasses privatives. Une vingtaine de parkings semi-enterrés sont aménagés sous ces terrasses, utilisant ainsi la déclivité du terrain.

Construire en bois massif, du bois lamellé contre-croisé (Cross Laminated Timber – CLT), ne signifie pas la fin du béton. Le bâtiment est fondé sur des dizaines de pieux en béton de 13 mètres de hauteur, le terrain étant constitué de remblais provenant du Fort d’Issy. Le premier niveau, semi-enterré, a aussi été réalisé en béton: des locaux techniques y sont aménagés, dont celui pour la pompe à chaleur fournissant l’eau chaude de la résidence.

Lire la suite sur lemoniteur.fr

Read Full Post »

Un article de Isabelle Duffaure-Gallais sur lemoniteur.fr

La tour Treet de Bergen, en Norvège, détient le record mondial de hauteur des immeubles en bois avec ses 14 étages. Elle associe une structure poteaux-poutres en lamellé-collé à des modules tridimensionnels préfabriqués. Ses premiers habitants ont emménagé en décembre dernier.

La tour Treet à structure bois, livrée en décembre 2015 à Bergen (Norvège), abrite 62 logements sur 14 étages.

© BOB/Moelven

Dans la langue norvégienne, « treet » signifie « arbre ». C’est aussi le nom de l’immeuble à structure bois le plus haut du monde, construit à Bergen, au sud-ouest de la Norvège. Cette tour de 14 étages abrite 62 logements livrés en décembre dernier.

Il aura fallu dix ans au promoteur BOB pour mener à bien ce projet. Ole Kleppe, chef de projet pour le maître d’ouvrage, se souvient que les premières études ont démarré en 2005. Les autorités locales se sont laissé convaincre de dépasser les 9 étages réglementaires et ont approuvé le projet en 2009, donnant le coup d’envoi aux études d’ingénierie réalisées par la société Sweco en appui à l’agence d’architecture Artec alors sans expérience dans le domaine de la construction bois.

« L’objectif était de faire appel au maximum à la préfabrication, pour réduire le nombre d’opérations sur site et la durée du chantier », résume Ole Kleppe. Le principe d’une structure en bois lamellé-collé abritant des modules 3D en bois entièrement équipés en atelier a ainsi été retenu.

Lire la suite sur lemoniteur.fr

Read Full Post »

Brochure Verte CouvUn guide publié par lamaisonpassive.fr

Destinée à ceux qui souhaitent en savoir plus sur le passif, la Brochure Verte est un bon moyen de se faire une bonne idée des avantages de la construction passive. Cet outil d’information et de vulgarisation très complet sera particulièrement utile aux potentiels maîtres d’ouvrage ou futurs propriétaires.

4 parties pour tout comprendre : enjeux, techniques, exemples et annuaire

Trois parties structurent la réflexion. La première aborde les grands enjeux du passif ; la deuxième traite les contenus plus techniques.

La troisième section rassemble plusieurs retours d’expériences sur des bâtiments aussi divers que des écoles, logements sociaux ou villa pavillonnaire.

Enfin, un annuaire professionnel vient clôturer la brochure : un véritable guide pratique des services et produits dédiés pour bien se lancer dans le passif !

Découvrez les nouveautés de l’édition 2016-2017 en cliquant ici.

Read Full Post »

Une étude de l’ADEME

Le Programme national de prévention des déchets 2014-2020 (PNPD) fixe les déchets du BTP au rang de priorité n° 1, avec un ensemble dequatre mesures :

  • Action 1 : Mise en place d’une action de sensibilisation spécifique, à destination des maîtres d’ouvrages ;
  • Action 2 : Charte d’engagement volontaire des secteurs d’activité pour encourager à la prévention des déchets ;
  • Action 3 : Identifier et utiliser les leviers d’actions pour développer le réemploi des matériaux du secteur du BTP ;
  • Action 4 : Faire le bilan de la réglementation relative aux diagnostics de démolition, et la faire évoluer le cas échéant.

C’est dans le cadre de cette action 3 que s’est déroulé cette étude, sur la base du constat de l’existence de freins en matière de responsabilité des producteurs et utilisateurs de produits et matériaux réemployés, de garanties quant à leur qualité et de conditions d’assurances inhérentes au réemploi des matériaux et produits de construction.

Le rapport présente les principaux constats en termes de freins et leviers au réemploi en distinguant lesdeux secteurs : bâtiment d’une part et travaux publics d’autre part.
Il fournit également 16 fiches de retour d’expériences, basées sur des opérations concrètes de réemploi.
Des recommandations sont formulées au travers d’un plan d’actions afin de définir un encadrement spécifique des pratiques (en termes de requalification des produits de réemploi, de maîtrise des risques de sinistralité), nécessaire à l’instauration d’un niveau de confiance plus élevée des acteurs (maîtres d’ouvrage, maîtres d’oeuvre, entreprises, assureurs, bureaux de contrôles) et permettant le développement progressif et sécurisé du réemploi.

Pour télécharger l’étude

Read Full Post »

Un article d’Annabelle sur consoglobe.com

En 2000 à Londres, le quartier Container City donnait le ton avec ses 63 appartements construits à partir de 123 containers en plein coeur de Docklands, un secteur maritime industriel de la mégapole. Les constructions du nouveau millénaire seront durables et extrêmement bien pensées.

Depuis, l’idée a fait le tour du monde : les Pays-Bas et Amsterdam qui loge ses étudiants dans des conteneurs dont la résidence réalisée par Tempohousing en 2002, New-York, Las Vegas, Montréal… Ces maisons en Lego séduisent de plus en plus en France également, où les futurs propriétaires voient en elle un moyen rapide et économique de réaliser leur rêve de maison.

Les atouts des maisons conteneurs

Même si elles ne sont pas du goût de tous, les maisons conteneurs ou containers offrent d’indéniables avantages au vu du contexte immobilier actuel. Un accès à la propriété difficile, des chantiers interminables… La maison container pallie de nombreux inconvénients propres aux constructions habituelles.

En savoir plus sur consoglobe.com

Read Full Post »

Un article de Adrien Pouthier sur lemoniteur.fr

L’Ademe a présenté jeudi 29 avril les lauréats de son appel à projets de R&D autour de l’éco-conception des ouvrages et du recyclage des produits en fin de vie ou d’usage du BTP. Présentation des projets mettant en avant la prévention des déchets, leur réemploi et la recyclabilité des bâtiments.

Concevoir le bâtiment « zéro déchet »

Pour éviter d’avoir a gérer des déchets trop importants, la solution la plus logique est, dès la conception du bâtiment, de prévoir la production de déchets induite sur toute la durée de sa vie et les solutions applicables pour favoriser le réemploi et la recyclabilité des matériaux. De concevoir donc un bâtiment économe en ressources et donc en déchets. C’est sur cette idée simple que s’est appuyé le projet Bazed (pour Bâtiment zéro déchet) développé par le centre de ressources technologiques Nobatek, l’agence XB Architectes et Armines, centre de recherches industrielles. « En observant la déconstruction d’un bâtiment, nous nous sommes dit : « s’il avait été conçu de telle manière, nous aurions pu réutiliser tel ou tel matériau », raconte Benjamin Laclau de Nobatek. « Nous nous sommes donc rapprochés d’architectes, qui nous ont confié leur manque d’information sur le sujet du réemploi et de la recyclabilité. En effet aujourd’hui, la focalisation se fait sur le coût de la construction, la performance énergétique du bâtiment et son esthétique. L’aspect prévention des déchets pour être économe n’existe pas ».

Lire la suite sur lemoniteur.fr

Read Full Post »

Un article de lemoniteur.fr

Antoinette Guhl et Christophe Najdovski, adjoints à la Maire de Paris, ont annoncé jeudi 31 mars la mise en vente prochaine des surplus des chantiers parisiens, notamment des pavés recyclés, aux collectivités de la Métropole du Grand Paris qui en auraient l’utilité.

Pour Antoinette Guhl, adjointe à la Maire en charge de l’économie sociale et solidaire, de l’économie circulaire et de l’innovation sociale, « cette démarche est emblématique des avantages d’une politique d’économie circulaire : on évite de puiser inutilement dans les ressources naturelles des carrières de granit et on permet aux collectivités d’économiser avec un prix divisé par deux pour des pavés réemployés ».

Lire la suite sur lemoniteur.fr

Read Full Post »

Un article d’Isabelle Duffaure-Gallais sur lemoniteur.fr

La tour Treet de Bergen, en Norvège, détient le record mondial de hauteur des immeubles en bois avec ses 14 étages. Elle associe une structure poteaux-poutres en lamellé-collé à des modules tridimensionnels préfabriqués. Ses premiers habitants ont emménagé en décembre dernier.

Il aura fallu dix ans au promoteur BOB pour mener à bien ce projet. Ole Kleppe, chef de projet pour le maître d’ouvrage, se souvient que les premières études ont démarré en 2005. Les autorités locales se sont laissé convaincre de dépasser les 9 étages réglementaires et ont approuvé le projet en 2009, donnant le coup d’envoi aux études d’ingénierie réalisées par la société Sweco en appui à l’agence d’architecture Artec alors sans expérience dans le domaine de la construction bois.

« L’objectif était de faire appel au maximum à la préfabrication, pour réduire le nombre d’opérations sur site et la durée du chantier », résume Ole Kleppe. Le principe d’une structure en bois lamellé-collé abritant des modules 3D en bois entièrement équipés en atelier a ainsi été retenu. Selon sa surface, chaque appartement est constitué d’un ou deux modules d’environ 8 m x 5 m. Après un tour d’Europe à la recherche du fabricant de modules-appartements, c’est la société estonienne Kodumaja qui a été sélectionnée. Elle a livré ses modules par bateau jusqu’au pied du chantier, au fur et à mesure de l’avancement de la structure. Laquelle a été réalisée par l’entreprise Moelven, déjà auteur des structures en lamellé-collé pour les jeux olympiques de Lillehammer ou l’aéroport d’Oslo.

Lire la suite sur lemoniteur.fr

Read Full Post »

Le 93e numéro du Mag ADEME & VOUS se penche sur le futur de la forêt et de la filière biomasse en France. Alors que la préservation de l’environnement et la montée en puissance des énergies renouvelables deviennent des enjeux de plus en plus pressants, les ressources forestières offrent de nombreuses possibilités. Depuis plusieurs années, l’ADEME contribue activement à renforcer la mobilisation de ces ressources, en particulier le bois énergie, enjeu clé de la stratégie française sur les énergies renouvelables.

Source: Fédération nationale du bois

À lire aussi dans le Mag :

  • Décryptage : « Le contexte actuel joue en faveur de l’hydrogène » — Daniel Clément, Directeur scientifique adjoint de l’ADEME
  • Recherche : Bioéconomie : renforcer les filières de demain.
  • Faits et chiffres-clés : Le solaire photovoltaïque.

Lire le Mag ADEME & VOUS n° 93

Read Full Post »

Le jeune architecte a donc mené des recherches fondamentales aux Etats-Unis, en partenariat avec département de biologie moléculaire et de chimie organique d’Harvard et le Medialab du Massachussetts Institute of Technology (MIT) à Cambridge, près de Boston.

Lire la suite sur lemoniteur.fr

Read Full Post »

Older Posts »