Feeds:
Articles

Archive for the ‘Approvisionnement énergétique’ Category

Un rapport d’étude du CLER

Pratiques méthodologiques des territoires à énergie positiveDynamiques collectives nationales voire internationales, planification, accompagnement institutionnel, grands projets locaux… Dans la mise en œuvre de la transition énergétique locale, les territoires adoptent de plus en plus des approches hybrides, renforcées par les cadrages nationaux et régionaux ainsi que les échanges en réseau.
Ils s’appuient également, dans l’élaboration et la mise en oeuvre de leurs actions, sur différents outils ou soutiens techniques à leur disposition : Cit’ergie, Climat Pratic et autres logiciels de suivi et d’évaluation des politiques énergie-climat, outils sectoriels, programmes d’accompagnement régionaux, bureaux d’études, associations locales… Autant de combinaisons possibles et d’écosystèmes locaux uniques construits en fonction des moyens disponibles, des choix politiques et des opportunités.

En juin 2016, le CLER a diffusé un questionnaire afin de comprendre comment les territoires mettaient en œuvre concrètement leur transition énergétique locale. Près de quarante territoires, partout en France, y ont répondu.
Le rapport “Pratiques méthodologiques des territoires à énergie positive” expose les résultats de cette enquête. Il rassemble également six bonnes pratiques approfondies sur des territoires particulièrement intéressants quant à leur méthodologie et leur capacité à articuler dispositifs et outils, qui montrent la diversité des méthodes et des approches.

Pour télécharger l’étude

Read Full Post »

Un article du réseau CLER

En tant que citoyen, agissez avec nous pour la transition énergétique. Comment ? Voici quatre pistes pour engager des actions concrètes là où vous vivez.

1- Soutenez la production électrique renouvelable

Vous pouvez soutenir la production électrique issue du renouvelable, en choisissant un fournisseur d’électricité qui lui-même soutient des producteurs indépendants et garantit une traçabilité des sources d’approvisionnement et une démarche de circuit court. C’est ce que fait par exemple Enercoop, le fournisseur coopératif d’énergie renouvelable. Pour le consommateur, la facture d’électricité « verte » y est un peu plus élevée. La bonne nouvelle, c’est que les énergies renouvelables deviennent de plus en plus compétitives. L’hydroélectricité est depuis longtemps l’électricité la moins chère du marché tandis que l’éolien et le photovoltaïque au sol présentent aujourd’hui des coûts similaires à ceux des énergies fossiles, et inférieurs à ceux du nucléaire.

Renseignez-vous : dans certaines villes de France, les habitants consomment des énergies renouvelables pour se chauffer, sans même le savoir. Par exemple, la Ville d’Orléans a investi dans deux chaufferies biomasse qui alimentent près de 25 000 équivalents logements grâce aux réseaux de chauffage urbain. Elles permettent d’éviter près de 90 000 tonnes d’émission de CO2 chaque année, soit l’équivalent des émissions de 40 000 voitures. Elles consomment près de 200 000 tonnes de bois-énergie par an dans le cadre d’un approvisionnement se limitant à un rayon de 150 kilomètres, offrant le double avantage de recourir aux entreprises locales et de limiter l’empreinte carbone. Pourquoi pas dans votre ville ?

2- Economisez l’énergie dans votre logement

Dans votre maison ou votre immeuble, la première chose à faire est d’effectuer le bilan de votre consommation d’énergie, et de réfléchir à la manière de mieux l’économiser.

Lire la suite sur CLER

Read Full Post »

La capture des énergies renouvelables in situ en remplacement des combustibles fossiles importés peut révolutionner les rapport de notre société à l’énergie.
En complément du livre “Scénarios de transitions énergétiques en ville. Acteurs, régulations, technologies”, le site nexus-energy.fr présente des résultats de la recherche Ecoquartier Nexus Energie :

Le développement des énergies intermittentes en substitution des combustibles rend crucial le stockage de l’énergie. Dans les espaces urbanisés à énergie positive : où sera stockée l’énergie ? Par qui ? Le projet Ecoquartier NEXUS Energie s’intéresse à la coordination de l’énergie notamment dans la conception urbaine et immobilière.

La fabrication / transformation de la ville est souvent analysée à partir d’un champ d’action tel que les réseaux urbains, l’immobilier ou l’urbanisme. Le projet NEXUS fait l’hypothèse que l’ensemble des systèmes concourant à la production, la consommation et la distribution d’énergie d’un espace urbanisé résulte d’un assemblage de nœuds socio-énergétiques portés par des maîtres  d’ouvrage (promoteurs, aménageurs, opérateurs d’énergie, collectivités…) et organisés selon des habitus et des régulations nationales et locales.

Les technologies susceptibles d’être déployées à l’échelle d’un quartier ou d’un bloc de bâtiments font l’objet de fiches. Des fiches écoquartiers présentent les systèmes énergétiques et leurs acteurs, elles permettent aussi d’accéder à une bibliographie.

Les scénarios sont présentés dans l’ouvrage “Scénarios de transition énergétique en ville. Acteurs, régulations, technologies” ainsi que sous forme de vidéos dans la rubrique Scénarios 2040.

Read Full Post »

Un article d’Ekopolis

Recueil de 15 initiatives de territoire pour la rénovation énergétique de l’habitat

La mobilisation des collectivités est primordiale pour accompagner et démultiplier les actions en faveur de la rénovation énergétique.
Pour rendre compte et valoriser ces initiatives territoriales, l’ADEME édite depuis 2013 un recueil d’initiatives territoriales d’accompagnement à la rénovation énergétique de l’habitat privé.

Cette nouvelle édition présente 15 initiatives dont une majorité d’entre-elles intègrent les questions de lutte contre la précarité énergétique.

Pour ces 15 projets, un cadre d’analyse commun est proposé :

– les parcours d’accompagnement du particulier,
– les outils financiers et la mobilisation du secteur bancaire,
– la structuration de la filière de professionnels du bâtiment.

Que ce soit à l’échelon des communautés d’agglomération, des pays, des départements ou des régions, ce dossier présente les réussites et les difficultés de ces territoires à stimuler la demande et développer les complémentarités entre acteurs de la rénovation.

Pour télécharger le document

Read Full Post »

Un article de Florent Maillet et Margot Ladiray sur lemoniteur.fr

Le constructeur de voitures électriques vient de dévoiler une offre de tuiles solaires pour maisons écologiques, conçues en collaboration avec le fabricant de panneaux solaires SolarCity. Une start up qu’Elon Musk cherche à fusionner avec Tesla, pour « boucler » une offre complète autour de l’électricité.

Read Full Post »

Un article de Mathieu Dejeu sur lemoniteur.fr

L’émergence de quartier autonome en énergie reste suspendue aux progrès du stockage d’électricité. Le projet de recherche européen Energy local storage advanced system (Elsa) donne l’occasion à Bouygues Energies & Services de développer une démarche originale à base de batteries usagées de véhicules électriques.

Les quartiers autonomes en énergie n’existent pas encore, mais Bouygues Energies & Services fourbit déjà ses armes. Après la création d’une plate-forme d’agrégation de données, le groupe progresse dans le domaine du stockage de l’électricité. Dans le cadre du projet de recherche européen Energy local storage advanced system (Elsa), il travaille avec neuf partenaires (1) à la conception d’un système qui recycle les batteries usagées de véhicules électriques. Lancée en avril 2015, cette opération devrait aboutir à un produit fini en 2018.

A mi-parcours, le groupement arrive désormais dans une phase d’essais. Des prototypes sont en cours d’installation dans six sites à travers l’Europe (2). Ils reprennent les caractéristiques d’une première installation en test depuis trois ans dans les entrailles de Challenger, le siège de Bouygues Construction situé à Guyancourt (Yvelines). Ce premier modèle emmagasine le courant produit par les panneaux solaires posés en toiture du bâtiment. Il donne un aperçu des spécificités techniques de la future mouture commerciale.

Lire la suite sur le Moniteur.fr

Read Full Post »

Un article de Miriam Eisermann sur energy-cities.eu

Vers des villes 100% énergies renouvelables et maîtrisant leur consommationLa ville 100% renouvelable : Une utopie ou un objectif non-négociable ? Pour répondre à cette question, Energy Cities a publié avec le CLER et le Réseau Action Climat le rapport « Vers des villes 100 % énergies renouvelables », présenté le 26 septembre lors du Sommet Climate Chance à Nantes.

L’objectif de ce rapport c’est de proposer aux décideurs des pistes d’actions pour emmener leur ville vers un avenir plus sain, plus prospère et plus solidaire.

Conçu comme une étude exploratoire, la publication raconte l’histoire de cinq champions européens qui montrent le chemin. Nous avons choisi nos villes membres de Barcelone, Francfort, Frederikshavn, Genève et Malmö pour décrire les stratégies des pionniers. Avec des motivations, des approches et des calendriers spécifiques, ces villes s’emploient à développer un système énergétique fondé sur l’efficacité énergétique et l’utilisation maximale des énergies renouvelables. En mobilisant l’ensemble des acteurs locaux autour d’un projet collectif, elles avancent vers l’objectif de 100 % énergies renouvelables, stimulant au passage le développement économique de leurs territoires.

Lire la suite de l’article et télécharger le rapport

Read Full Post »

Un article de Pierre Le Hir sur lemonde.fr

Ségolène Royal a inauguré, jeudi 22 décembre 2016, un tronçon routier recouvert de panneaux photovoltaïques. Un projet sans précédent au monde par sa taille.

Test de route solaire à Tourouvre (Orne), en octobre 2016.

Enter a caption

Test de route solaire à Tourouvre (Orne), en octobre 2016. SOULABAILLE Y./WATTWAY

Après l’autoroute du soleil, voici la route solaire. Un tronçon long de 1 km, sur une voie départementale desservant la petite commune normande de Tourouvre-au-Perche (3 400 habitants), dans l’Orne, dont la chaussée a été recouverte de dalles photovoltaïques. Cette infrastructure a été inaugurée, jeudi 22 décembre, par la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, qui en fait un exemple de la transition énergétique dans les territoires. Ce projet, sans précédent au monde par sa taille, suscite pourtant des critiques, en raison d’un rendement énergétique incertain et d’un coût élevé. Le financement, de 5 millions d’euros, a en effet été assuré par une subvention de l’Etat.
Lire la suite sur lemonde.fr

Read Full Post »

Un article de construction21.org

La série d’articles Tendances Green City Solutions Awards a pour ambition de vous présenter les solutions remarquables, implémentées dans les réalisations urbaines qui participent au concours.

 

Boucle Thalassothermique :

Mise en oeuvre au sein de Smartseille, la boucle thalassothermique fournit de la chaleur et du froid aux résidents et travailleurs de l’éco-quartier Allar.

Cette innovation majeure consiste à construire un réseau d’eau tempérée dont la source d’équilibrage sera l’eau de mer puisée à moyenne profondeur au large des bassins portuaires et dont la température est presque constante.

Chaque bâtiment sera raccordé grâce à son propre échangeur pour capter calories ou frigories, et rejeter ses excédents de chaud ou de froid dans une boucle parallèle elle-même raccordée au poste de départ de l’écoquartier. Le démonstrateur Allar échangera ainsi son surplus d’énergie avec la mer par l’intermédiaire de l’échangeur principal, tandis que l’eau de la boucle interne à l’écoquartier conservera sa température initiale.

Retrouvez également :

Source: construction21.org

 

Read Full Post »

Un article de lemoniteur.fr

Elon Musk, fondateur de Tesla et nouveau président du conseil d’administration de l’entreprise américaine SolarCity, spécialisée dans la conception et l’installation de panneaux photovoltaïques, a annoncé travailler sur une toiture intégralement solaire.

Après la voiture électrique avec Tesla, l’américain Elon Musk veut désormais révolutionner le solaire photovoltaïque. Récemment devenu le président du conseil d’administration de la société américaine SolarCity, l’entrepreneur-star a dévoilé, le 9 août, son ambition dans le domaine lors d’une conférence téléphonique avec des investisseurs relayée par le média Electrek : une toiture intégralement constituée de panneaux solaires. Elon Musk a ainsi évoqué « un toit photovoltaïque en lieu et place de simples modules photovoltaïques disposés sur le toit ». Le PDG de SolarCity, Lyndon Rive, a confirmé les travaux en cours sur un produit directement intégré à la toiture du bâtiment. « Proposer une belle toiture est un élément primordial pour réussir à avoir une stratégie produit différenciante, a abondé Elon Musk. Il ne s’agit plus d’avoir un élément photovoltaïque sur le toit, mais le toit lui-même ». Le fondateur de PayPal, SpaceX et Tesla n’en a pas dit davantage sur les spécificités techniques de cette « toiture photovoltaïque ».

Lire la suite sur lemoniteur.fr

Read Full Post »

Older Posts »