Feeds:
Articles

Archive for the ‘Chine’ Category

Un article de lemondialdubatiment.com

Le straddling bus en Chine

Le bus du futur anti-pollution et anti-bouchon pourrait voir le jour en Chine

Le straddling bus moins cher que le métro

La Chine est en proie à des embouteillages monstres et pour faire face à la pollution qui en découle, la China TBS Limited a présenté au dernier salon high-tech de Pékin, un moyen de transport hybride, à mi-chemin entre le bus et le tramway. Le straddling bus, traduisez « le bus chevauchant », a été conçu pour rouler à l’électricité et remplacerait l’équivalent de 40 bus ! Moins cher à construire qu’un métro, le straddling bus mesure deux voies de circulation (7 mètres) et passe au-dessus des véhicules d’une hauteur maximale de 2,10 mètres.

D’une longueur de 60 mètres, il pourrait transporter jusqu’à 1 400 passagers et rouler à 65 km/h, à environ cinq mètres au-dessus du sol. Il permettrait ainsi d’économiser 800 tonnes d’essence par an et 2500 tonnes d’émissions de CO2.

En cas d’accident, le bus chevauchant est équipé d’un système de freinage d’urgence, d’un panneau qui bloque la circulation à l’arrière et les passagers auront la possibilité de descendre par des toboggans semblables à ceux des avions !

Lire la suite

Read Full Post »

Un article de lemoniteur.fr

Le premier immeuble "imprimé" par le chinois Winsun

© Winsun – Le premier immeuble “imprimé” par le chinois Winsun

 

Read Full Post »

Un article de John Sapporo – LE MONITEUR.FR

Vert mais pas biosourcé

Les acteurs français de la construction durable ne sont pas les seuls à souhaiter faire de la ville chinoise de Wuhan leur « show room ». Une équipe de maîtrise d’œuvre britannique propose au maire de la ville une tour de 1000 mètres qui vise à rendre les sept hectares qui l’environnent énergétiquement autonomes et à dépolluer.

La Chine souhaite faire de Wuhan, ville de dix millions d’âmes située dans la province du Hubei au milieu de la Chine, une ville écologique modèle. Et la France compte bien s’associer à cette ambition et faire de cette cité chinoise exemplaire un « show room » de la « french touch » en matière d’urbanisme, d’architecture et d’ingénierie.

Lundi 3 novembre, la maire de Lille, Martine Aubry, représentante spéciale pour la Chine du ministre des Affaires étrangères a reçu, dans son fief nordiste, le Secrétaire Général de la province du Hubei ainsi qu’une cinquantaine de représentants d’entreprises et d’acteurs économiques chinois. Plusieurs accords sur les modalités opérationnelles et financières de projets impliquant EDF, Keolis, Schneider Electric ou encore l’agence d’architecture Arte Carpentier, en vue de l’établissement d’une « smart city » de plus de 100.000 habitants en périphérie de Wuhan, ont été signés.

Mais d’autres pays comptent bien faire du premier port fluvial chinois une vitrine de leur savoir-faire.

Une équipe de maîtrise d’œuvre britannique associant Laurie Chetwood et les ingénieurs de WSP – concepteurs de la structure de l’immeuble londonien The Shard, plus haut bâtiment européen – a conçu pour le groupe chinois Hua Yan (spécialisé dans la production de gigantesques spectacles et investissant dans l’immobilier) deux tours dont l’une d’elles doit s’élever sur plus d’un kilomètre.

Lire la suite sur lemoniteur.fr

 

Read Full Post »