Feeds:
Articles

Archive for the ‘Vaud’ Category

Nombreux sont les dispositifs pour régler automatiquement une chaudière. Et les différences sont grandes entre les vieux modèles et les boîtiers électroniques modernes qui sont de vrais ordinateurs. Certains sont situés sur la chaudière elle-même, d’autres dans un boîtier placé à la cave, d’autres enfin dans le logement. Suivant les cas, une partie du réglage est à faire dans le logement, et le reste à la cave…

131011-chauffage

Si certains paramètres sont l’affaire des professionnels, plusieurs peuvent être changés par les occupants ou le concierge d’un immeuble.

Les modes d’emploi des installations de chauffage comportent généralement une partie moins technique qui leur est destinée.

La difficulté d’harmoniser la température entre les étages d’un bâtiment peut provenir d’un déséquilibre thermique.

http://www.energie-environnement.ch/maison/renovation-et-chauffage/regler-le-chauffage

Read Full Post »

Projet urbain Clarensemble - Concours de dessin avec les écoles de Clarens. Source: Jean-Philippe Dind

Projet urbain Clarensemble – Concours de dessin avec les écoles de Clarens. Source: Jean-Philippe Dind

La mixité sociale, objectif récurrent des politiques urbaines, est une notion qui pose davantage de questions qu’elle n’en résout. Sans vouloir ici refaire le débat, disons seulement en introduction qu’il n’y a pas a priori de vertu intrinsèque à la mixité, si elle est définie comme « coprésence de populations diversifiées ». Il y a des mixités qui fonctionnent et des mixités conflictuelles. Une « bonne » mixité ne se décrète pas, mais elle est le résultat de démarches, publiques et privées, visant à la fois au respect des différences individuelles ainsi qu’à la cohésion sociale. L’objectif d’un « vivre ensemble, unis et différents », paraît préférable à celui, plus indéfini, de mixité sociale. Des mesures en faveur de l’unité sociale et du respect des différences peuvent être prises dans les domaines suivants :

  • La prise en compte des différences et la promotion de la compréhension mutuelle : sensibilisation au racisme, médiation, cours d’intégration culturelle…
  • l’équité d’accès aux ressources urbaines : logements, emplois, formation, services…
  • la possibilité de participer à la vie sociale locale : démarches participatives, soutien aux associations…
  • le renforcement des appartenances communes : développement d’une culture et d’une identité locale, rappel des traditions locales, événements festifs et partagés, activités sportives et culturelles, lieux de vie… (suite…)

Read Full Post »

130317_quartier_Rouveraie_Lausanne

(Quartiers de la Borde et de la Rouveraie à Lausanne: pas si denses; source: http://www.panoramio.com/photo/14106540)

Le 3 mars 2013, le peuple suisse a finalement approuvé, à une confortable majorité, la nouvelle loi fédérale sur l’aménagement du territoire (LAT) qui fixe de nouvelles règles permettant de stopper l’étalement urbain et de densifier les zones déjà urbanisées. Les opposants à la LAT, qui ne voulaient pas entendre parler d’un possible déclassement de zones à bâtir sur-dimensionnées et mal situées, présentaient des photo-montages avec des tours pour décrire l’horreur d’une densification des villes. Absurde! D’autant que les plus hautes densités humaines ne se trouvent pas dans les quartiers constitués de maisons-tours (comme, par exemple, les quartiers de la Borde et de la Rouveraie à Lausanne), mais dans ceux érigés à la fin du XIXe siècle avec des immeubles de 5 étages au maximum (comme le quartier sous-gare de Lausanne). C’est ce que démontre l’excellent dossier « Tours: mode d’emploi » (pdf, 73 Ko) élaboré par le bureau Tribu Architecture. Une démonstration qui ne signifie toutefois pas qu’il faille renoncer aux tours dans les villes. Mais il faut avoir conscience qu’elles ne sont pas la panacée. (suite…)

Read Full Post »

 

(Source: http://www.colas.ch/)

Construire et entretenir des routes pourrait passer, aux yeux de certains, comme une activité anti-écologique par définition. Et voilà que le service vaudois des routes, en Suisse, se dote d’un Agenda 21 et publiait, en avril 2012, une brochure de la série « Jalons » intitulée « Le développement durable au service des routes » (voir Jalons No 10, pdf 2,5 Mo). Faut-il parler de « greenwashing »? Le service des routes cherche-t-il à se donner bonne conscience?

C’est plutôt le contraire! Avec ses quelque 500 collaborateurs, son budget de fonctionnement de CHF 100 mios et un budget d’investissement de CHF 65 mios par an, le Service des routes est, au niveau de l’Etat de Vaud, l’un des plus gros consommateurs de matériaux et de carburant, certainement le plus gros producteur de déchets et l’un des principaux acteurs de la sécurité. C’est dire à quel point il est important que ce service intègre les principes du développement durable dans l’ensemble de ses activités. Les effets favorables sont à la hauteur des enjeux! (suite…)

Read Full Post »

La maison de quartier de Chailly à Lausanne © Ville de Lausanne

La maison de quartier de Chailly à Lausanne © Ville de Lausanne

Le projet de la maison de quartier de Chailly à Lausanne est exemplaire à plus d’un titre: premièrement, il s’agit d’un projet qui s’appuie sur les contributions des habitants, et ceci d’un bout à l’autre du projet. Ensuite, le projet de construction limite au maximum les impacts sur l’environnement. Mais surtout, la maison de quartier est un véritable lieu de vie pour le quartier de Chailly, gérée par les habitants et les associations, et au service de la vie du quartier. (suite…)

Read Full Post »

Image

L’article illustre brièvement un projet rédigé pour le concours Europan 2011, concernant la ville d’Aigle (Suisse). Le projet interroge 5 caractères de la ville durable (partagée, sensible, mobile, intense, modulable) et essaye de dépasser la commande (la revitalisation du centre-ville ancien) en proposant un réseau de projets localisés sur 4 lieux de la ville considérés stratégiques afin de redessiner une ville durable. (suite…)

Read Full Post »

La Ville de Lausanne a démarré en janvier 2010 le Contrat de quartier de Montelly,1 une démarche de consultation des habitants pour développer des propositions d’amélioration du cadre de vie et pour renforcer le lien social. Après deux ans de phase-pilote, cette démarche a fait l’objet d’une évaluation par L’Observatoire Universitaire de la Ville et du Développement Durable (OUVDD), en vue de sa pérennisation.

(suite…)

Read Full Post »

« Newer Posts