Feeds:
Articles

Archive for the ‘Mobilité’ Category

Un article de mobilservice.ch

La première zone de rencontre en Suisse à Berthoud

La première zone de rencontre en Suisse à Berthoud

Limitation à 20 km/h et priorité aux piétons: la Suisse est pionnière de la zone de rencontre. Introduite en tant que «Flanierzone» en 1996 dans la «Ville modèle pour les piétons et les cyclistes» de Berthoud, la zone de rencontre a été intégrée en 2002 dans la législation sur la circulation routière en tant que nouveau régime de circulation. Depuis, de nombreuses réalisations ont été faites dans les villes et communes de Suisse, que ce soit dans des quartiers résidentiels tranquilles, dans des rues commerçantes vivantes, aux abords de gares ou encore dans des centres historiques. Les zones de rencontre valorisent l’espace public et garantissent sécurité et qualité de vie dans les villages et les villes.

En 2016, Mobilité piétonne Suisse a relancé le portail «zonederencontre.ch». À découvrir, quelques 500 exemples de toute la Suisse montrant la diversité des possibilités de mise en place ce régime. L’objectif du site Internet est de proposer un recueil aussi complet que possible de zones de rencontre en Suisse. Les spécialistes et personnes intéressées sont invitées à annoncer et compléter les zones manquant encore sur la plateforme.

Lire la suite

Read Full Post »

Un article de mobilservice.ch

En Suisse, le bureau nouvellement crée pour la coordination de la mobilité durable, appelé COMO, est pris en charge par les six départements fédéraux, soit l’ASTRA, l’OFEV, l’OFSP, le BAV et le BFE, et prend le rôle et les tâches du centre de services de la DZM pour la mobilité innovante et durable. COMO continue de soutenir des approches et des projets novateurs visant une utilisation durable des capacités et des ressources naturelles, de faciliter les transferts, de combler les lacunes dans la chaîne de mobilité ou de rendre possible des solutions intermodales. Concrètement, les projets recherchés sont des projets pilotes ou de démonstration touchant la mobilité combinée, les nouvelles offres pour les TIM, TP et la circulation des piétons et des vélos, ainsi que les projets avec des mesures axées sur la demande.

Chaque année, COMO met à disposition aux porteurs de projet des contributions pour un total d’environ 1 million de francs. Celles-ci s’étendent jusqu’à septembre 2020 et portent sur un maximum de 40% des coûts totaux du projet. Il y a maintenant deux dates annuelles pour le dépôt des dossiers : le 30 avril et le 31 octobre. KOMO attend avec impatience votre candidature pour des projets de mobilité réussie et prospective, et cela jusqu’au 30 avril 2016.

Depuis 2006, près de 60 projets de mobilité répartis dans toute la Suisse ont été soutenus dans le cadre de la DZM. Parmi ces projets, certaines approches réussies ont été présentées dans les cas pratiques préparés par Mobilservice, comme les projets pilotes «DÉFI VELO» (promotion du vélo dans les écoles) du Canton de Vaud, «Ma commune bouge» (promotion de l’activité physique structurelle dans les communes) dans le canton de Saint-Gall et «VELOguide» (dépliant d’information pour la promotion de la circulation à vélo) dans le canton de Berne.

Plus d’informations

Documents en allemand

Documents en français

Documents en italien

Read Full Post »

Un article d’Anthony Laurent – LE MONITEUR.FR

Prolongeant les concepts de « route solaire » qui fleurissent depuis quelques années déjà un peu partout dans le monde, l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) planche actuellement sur une route « solaire, hybride, thermique et photovoltaïque » capable de produire à la fois de l’électricité et de la chaleur.

Lire la suite sur lemoniteur.fr

Read Full Post »

Un article de bourgogne-batiment-durable.fr

Vous recherchez un logiciel d’éco-conception, de simulation thermique dynamique, d’évaluation de l’impact environnemental des bâtiments, de modélisation de la qualité de l’air intérieur ou, bien encore, de pré-dimensionnement d’installations solaires ? Vous voulez accéder à des outils de simulation des émissions de matériaux, de prédiction des performances acoustiques ou de diagnostics techniques immobiliers ? Vous souhaitez obtenir des données climatiques, cartographiques, géographiques, … ?

Pour vous accompagner dans tous vos projets, Bourgogne Bâtiment Durable vous propose de découvrir plus de 230 bases de données, outils et logiciels en matière de construction et d’aménagement durables.

Pour chacun des 230 outils référencés (liste non exhaustive ne valant ni caution ni agrément), Bourgogne Bâtiment Durable vous propose une fiche descriptive reprenant les informations suivantes : nom de l’outil, description, éditeur, langue, gratuité ou non, et lien vers l’outil et/ou l’éditeur.

Pour accéder aux fiches descriptives de ces 230 outils, cliquez ici.

Pour télécharger le fichier de synthèse, cliquez ici.

Ces données font l’objet de mises à jour régulières – Date de dernière mise à jour : 10 février 2016.

Source : Bourgogne Bâtiment Durable

Read Full Post »

À l’occasion du salon HyVolution des 4 et 5 février 2016 à Paris, l’ADEME a publié son avis sur l’hydrogène dans la transition énergétique. L’hydrogène produit à partir de ressources renouvelables peut apporter une contribution importante à la transition vers un modèle énergétique décarboné. Produit et consommé localement à partir de ressources renouvelables, il peut participer à l’optimisation des ressources énergétiques d’un territoire, favoriser l’électromobilité et le recours aux énergies renouvelables.

L’Avis présente les enjeux de l’utilisation du vecteur hydrogène dans les secteurs du transport et du stockage de l’énergie à des fins de valorisation des énergies renouvelables. Lorsqu’il est issu de ressources renouvelables, l’hydrogène représente un facteur de souplesse et d’ajustement dans un système énergétique décarboné :

  • en appui au développement de l’électromobilité du fait des services rendus supplémentaires (plus grande puissance du véhicule, prolongation d’autonomie, rapidité de recharge) ;
  • en appui au développement des énergies renouvelables variables en tant que moyen de stockage de long terme (>12 h) et intersaisonnier ;
  • en valorisant des excédents d’électricité renouvelable, au travers d’un vecteur gaz, dans des usages transport et habitat.

Lire l’Avis de l’ADEME sur l’hydrogène dans la transition énergétique

Read Full Post »

Un article de Morgane Delarc sur metropolitiques.eu

Si l’attention aux usages – notamment piétonniers – dans les aménagements contemporains n’est pas exempte d’idéologie, elle peut être un gage de qualité des projets. Morgane Delarc montre, à travers l’exemple du réaménagement de la place de la République à Paris, que la notion « d’usages » peut constituer un analyseur des formes de coopération entre les différents professionnels mobilisés dans les projets urbains.

Place de la République à Paris © M. Delarc

L’attention aux usages a constitué un fil directeur du projet de la ville de Paris (maître d’ouvrage) dans toutes les étapes du projet : la concertation préalable menée par la ville et le collectif BazarUrbain, les études de la direction de la Voirie et des déplacements (DVD) de Paris avec l’Atelier parisien d’urbanisme (APUR) et la RATP ; la phase de conception menée par l’équipe de maîtrise d’œuvre sélectionnée en 2009, l’agence d’architecture TVK (Trévelo et Viger-Kohler) associée à deux cabinets de paysagistes, Martha Schwartz Partners et Areal, à AIK/Yann Kersalé pour la conception lumière, et au bureau d’études techniques ATEC Ingénierie, ainsi que dans la deuxième phase de concertation réalisée par TVK et l’agence Ville Ouverte ; enfin, dans la programmation qui associe la ville et les programmistes Attitudes urbaines et ER.AMP (Emmanuel Redoutey – Assistance à maîtrise d’ouvrage) [5].

Lire la suite sur metropolitiques.eu

Read Full Post »

Un article de Matthieu Chenal, SuisseEnergie pour les communes, paru initialement dans AGEFI Magazine de février 2016

Logo Energie Schweiz

Les communes ont un rôle majeur à jouer dans la transition énergétique. Or le développement des technologies de l’information change la donne, offre des opportunités inédites mais suscite aussi des interrogations. Avec le projet Smart City Suisse, le réseau des Cités de l’énergie se profile sur l’enjeu des villes intelligentes.

Au plan mondial, les villes, qui hébergent depuis 2007 plus de la moitié de la population, comptent pour deux tiers de la consommation d’énergie et pour 70 à 80 % des émissions de gaz à effet de serre. On constate déjà une forte corrélation entre l’urbanisation, le bien-être et l’empreinte écologique (WWF, PNUD). Autrement dit, plus le taux d’urbanisation d’un pays croît, plus l’indice de développement humain grimpe, mais aussi la charge sur l’environnement. Pour garantir un indice de développement humain élevé et une empreinte écologique faible, il faut réorienter les villes vers des systèmes plus durables, qui garantissent une prospérité, une qualité de vie, une forte résilience et des émissions de CO2 en baisse. La durabilité n’est plus facultative pour les villes et elle n’est d’ailleurs plus contestée. (more…)

Read Full Post »

 

160222_VAE 2 © CyclezEn septembre dernier, Hop-Cube a collaboré avec Covéa (groupe mutualiste réunissant GMF, MAAF et MMA) qui, à l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, souhaitait voir se matérialiser le challenge « mobilité douce » lancé à ses collaborateurs, sous la forme d’une plateforme web collaborative.

Hop-Cube a conçu et réalisé la plateforme dédiée pour collecter, centraliser et diffuser les données récoltées dans le cadre de ce challenge et ainsi encourager les participants à poursuivre leurs efforts. Pour Thomas Albisser, président et co-fondateur d’Hop-Cube, la plateforme web est en effet un outil idéal pour mobiliser et animer les salariés : “Km parcourus à pied, à vélo, en covoiturage ou en transport en commun, équivalent CO2, Kcal consommés ou encore économies réalisées, les collaborateurs voient leurs actions se matérialiser à titre individuel et collectif jour après jour et durant toute la durée du challenge !”.

Partenaire de ce projet, ekodev, agence de conseil et services spécialisée dans la réalisation d’actions concrètes de développement durable, a garanti que la dimension ludique, participative et interactive de ce défi d’entreprise facilite la sensibilisation des salariés aux enjeux des modes de transports durables. Jean Christophe Giannesini, directeur associé confirme : “avant de s’attaquer au PDE et ainsi transformer l’essai, ce challenge, lancé sur un temps limité et à destination du plus grand nombre, est une belle occasion pour les entreprises de donner le ton ! C’est une action concrète, mesurable et fédératrice mais également un bon test avant la mise en place d’un programme de fond”.

Pour Covéa, l’expérience est un succès. 60 139 kg de CO2 ont été économisés et plus de 236 761 km ont été parcourus à pied ou à vélo par les salariés des différents sites du groupe entre leurs domiciles et leur travail mais également, à titre privé. Le pôle Développement Durable de Covéa se satisfait également de l’implication de ses collaborateurs et note un renforcement des liens entre eux.

Pour crédibiliser son action et s’engager durable sur cette thématique d’actualité, Covéa a décidé de convertir les kilomètres parcourus par ses équipes en dons au bénéfice de l’association Wimoov, qui accompagne tous les publics en situation de fragilité vers une meilleure mobilité.

Découvrir la plateforme web « Défi Mobilité Durable » : hop-cube.com

Read Full Post »

Un dossier mobilservice.ch

Les offres Business Carsharing et Poolcar-Sharing de Mobility permettent une conception plus efficiente de la gestion de la flotte de véhicules (photo: Axpo Services AG)

Les offres Business Carsharing et Poolcar-Sharing de Mobility permettent une conception plus efficiente de la gestion de la flotte de véhicules (photo: Axpo Services AG)

L’exploitation d’un parc automobile individuel représente une nécessité opérationnelle pour de nombreuses entreprises, laquelle engendre cependant des frais et une lourde charge de travail. Les progrès technologiques en termes de procédures ainsi que les offres actuelles de tiers dans le domaine de la gestion de flotte de véhicules permettent toutefois l’émergence de nouvelles formes d’organisation plus efficientes. Ces dernières aboutissent à des économies de coûts et de temps pour les services responsables de la gestion du parc automobile au sein des entreprises.

Au travers de ses offres, telles que le «Business Carsharing» désormais éprouvé ou le nouveau «Poolcar-Sharing», la société Mobility propose aux entreprises des solutions d’optimisation en termes de gestion de la flotte de véhicules. L’exemple du siège d’Axpo à Baden illustre la manière dont une entreprise peut accéder à une gestion de la flotte automobile efficiente, en combinant de façon judicieuse les deux offres de Mobility.

Lire la suite sur mobilservice.ch

Read Full Post »

Un article de l’ANR

L’Agence Nationale de la Recherche lance, en partenariat avec 18 pays européens, un appel conjoint pour le financement de projets de recherche multilatéraux sur le développement urbain durable.

L’ERA-NET COFUND Smart Urban Futures (ENSUF) a été créé par l’initiative de programmation conjointe (JPI) Urban Europe afin de lancer un appel à propositions conjoint de recherche.

L’Europe est aujourd’hui totalement rentrée dans l’âge urbain, avec 80 pour cent de ses citoyens vivant dans les villes et les zones urbaines. Les villes européennes et les zones urbaines sont les principaux acteurs du développement économique et de la croissance, de la connaissance et de la production, de l’innovation et de la qualité de vie. Toutefois, les villes ne sont pas encore durables dans un sens large et contribuent également aux inégalités et aux dommages en termes de santé ou d’environnement. Par conséquent, il existe un besoin pour développer des procédures plus intégratives destinées à produire de nouvelles connaissances et mettre en œuvre de nouvelles solutions pour favoriser la transition vers la durabilité.

Les thèmes de l’appel doivent permettre aux participants de développer des projets qui visent à avoir un impact fort dans l’élaboration de futurs urbains plus durables.

Pour aider à la création de zones urbaines attrayantes, durables et économiquement viables, dans laquelle les citoyens européens pourront prospérer

L’objectif majeur de cet appel est de promouvoir des projets de recherche destinés à étudier de nouvelles solutions dans le domaine urbain, et d’en démontrer la faisabilité afin de réduire le décalage entre l’état actuel des connaissances (dans les modèles et les visions de développement durable) et la mise en œuvre de cette connaissance dans les politiques publiques, la planification, la gestion et la conception des villes européennes. Ce décalage doit être abordé par différents moyens comme les projets de recherche et d’innovation transdisciplinaires et intégratifs. Pour régler cette question et soutenir la transition urbaine vers plus de durabilité, l’appel encourage une approche plus holistique et systémique que les approches sectorielles actuellement prédominantes.

Les projets présentés dans le présent appel devraient viser des approches nouvelles, promouvoir la recherche et la collaboration interdisciplinaire, et encourager la participation de la société civile, comblant ainsi les lacunes entre les disciplines, les citoyens et les décideurs, les villes et les consommateurs.

Trois thèmes sont définis :

  • Concepts et stratégies pour une transformation urbaine intelligente, en croissance ou décroissance
    Bien que les phénomènes de croissance ou de décroissance urbaines posent des défis aux villes à travers l’Europe, ils offrent aussi des opportunités. Les projets devraient permettre une meilleure compréhension de l’interaction entre les villes et leurs zones rurales environnantes en termes d’utilisation des terres, des transports, de l’environnement, de l’énergie, de déterminer comment ces dynamiques de croissance et de décroissance peuvent être exploitées comme une opportunité pour revoir la structuration spatiale, les processus de décision et de coopération des parties prenantes et de renforcer les pratiques favorables au bien-être et à la qualité de vie.
  • Nouvelles dynamiques pour les services publics
    Au cours des dernières décennies, de nombreuses zones urbaines en Europe ont connu des changements significatifs dans la structure et l’organisation de leurs services publics. De plus, les dynamiques de changement récentes résultant des tendances économiques, sociales et environnementales invitent à repenser les modèles traditionnels de ces services. Ce thème vise à étudier de nouvelles approches dans le domaine des services publics pour mieux répondre aux enjeux locaux.
  • Communautés urbaines inclusives, dynamiques et accessibles
    Ce thème doit permettre d’examiner les besoins et les défis de tous les jours que rencontre les différents groupes sociaux et culturels dans la ville, et comment les pratiques individuelles et collectives, la gouvernance urbaine, les entreprises, les infrastructures et la régénération urbaine peut soutenir le développement urbain durable et l’intégration harmonieuse des diverses communautés.

La soumission et l’évaluation des projets seront réalisés en deux étapes. Chaque pays doit financer ses équipes nationales en fonction de ses propres procédures.

Pour en savoir plus

(more…)

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »