Feeds:
Articles

Archive for the ‘Transports publics’ Category

Un article de Vanessa Delevoye sur Urbis le mag

Ce n’est pas encore une lame de fond… Pourtant, en matière de gratuité des transports publics, un net frémissement s’opère actuellement. En 2018, Dunkerque deviendra la plus grande agglomération française à expérimenter la gratuité. L’occasion pour ce territoire de mener une étude qualitative inédite.

Depuis les années 2000, les mentalités évoluent : de plus en plus de villes et d’agglomérations instaurent progressivement la gratuité de leurs transports publics. Compiègne, Aubagne, Muret, Castres, Châteauroux, Vitré, Arcachon, Abbeville… Au total, 29 territoires ont franchi le pas à ce jour. Deux poids lourds ont également fait part de leurs intentions d’y aller : Niort (118 000 habitants) le 1er janvier 2017 et Dunkerque (200 000 habitants) fin 2018.

Lire la suite

Read Full Post »

Un article de lexpress.fr

Selon le PDG d’Airbus, “imaginer qu’un jour des véhicules volants circuleront dans nos villes n’est pas insensé”. Il a dévoilé deux projets allant dans ce sens, ce mardi, dans le journal de son entreprise.

Lors du CES de Las Vegas, le chinois EHang a dévoilé le EHang 184, un quadricoptère capable d’embarquer un passager à son bord. Une fois installé, il suffit d’indiquer sa destination sur une tablette tactile pour y être emmené. Airbus projette de le concurrencer. / © Ehang

Lors du CES de Las Vegas, le chinois EHang a dévoilé le EHang 184, un quadricoptère capable d’embarquer un passager à son bord. Une fois installé, il suffit d’indiquer sa destination sur une tablette tactile pour y être emmené. Airbus projette de le concurrencer. / © Ehang

Ce n’est pas de la science fiction. Les premiers essais en vol pourraient avoir lieu fin 2017. Tom Enders, le PDG d’Airbus Group, a indiqué ce mardi que le constructeur travaillait actuellement sur deux projets de taxis volants et autonomes. “Je ne suis pas fan de Star Wars, mais imaginer qu’un jour des véhicules volants circuleront dans nos villes n’est pas insensé. Dans un avenir pas si lointain nous utiliserons nos smartphones pour réserver des taxis volants entièrement automatiques qui atterriront devant notre porte, sans pilote”, a commenté le PDG dans le journal d’entreprise de l’avionneur européen.

La filiale Airbus Helicopters a déjà signé un protocole d’accord avec la Direction singapourienne de l’aviation civile (CAAS), afin d’autoriser l’expérimentation mi-2017 d’un service de livraison de colis par drones sur le campus de l’université nationale de Singapour. Si le résultat sur le plan de “la sécurité opérationnelle” de cette expérience est positif, Airbus espère, par la voix de son journal, “accroître l’acceptation d’essais en vol avec des passagers, ultime verrou aux projets de véhicule aérien urbain”. Le journal du constructeur européen indique aussi qu’un pôle d’innovation, A3, a été créé dans la Silicon Valley.

Lire la suite sur lexpress.fr

Read Full Post »

Un article du monde.fr

Deux nacelles, permettant de traverser la Penfeld, le fleuve qui sépare la ville en deux, pourront transporter 1 850 personnes par jour.
Le téléphérique urbain de Brest, qui permet de traverser la Penfeld, le fleuve qui sépare la ville en deux, a été inauguré le 19 novembre.

Le téléphérique urbain de Brest, qui permet de traverser la Penfeld, le fleuve qui sépare la ville en deux, a été inauguré le 19 novembre. FRED TANNEAU / AFP

Le téléphérique urbain de Brest a été inauguré en présence de la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, samedi 19 novembre. Il permet de traverser la Penfeld, le fleuve qui sépare la ville en deux. Les deux nacelles, qui devaient être intégrées samedi matin au réseau de transports en commun de l’agglomération brestoise, sont les premières en France à fonctionner en milieu urbain.

D’une surface de 13 m2, les deux habitacles, ovales et entièrement vitrés, offrent une vue à 360 degrés sur la ville, sa rade, son port, son château du XVIIsiècle, sa base militaire et les Capucins, ancien site industriel militaire en cours de réhabilitation. Les deux cabines peuvent transporter jusqu’à 60 personnes chacune et fonctionner avec des vents de près de 110 km/h. Une partie des vitres des cabines se teinte à l’approche d’habitations afin de préserver l’intimité de leurs résidents, et un hublot placé au sol offre une vue originale sur la Penfeld, 70 mètres plus bas.

Lire la suite sur lemonde.fr

Read Full Post »

Un article de lemondialdubatiment.com

Le straddling bus en Chine

Le bus du futur anti-pollution et anti-bouchon pourrait voir le jour en Chine

Le straddling bus moins cher que le métro

La Chine est en proie à des embouteillages monstres et pour faire face à la pollution qui en découle, la China TBS Limited a présenté au dernier salon high-tech de Pékin, un moyen de transport hybride, à mi-chemin entre le bus et le tramway. Le straddling bus, traduisez « le bus chevauchant », a été conçu pour rouler à l’électricité et remplacerait l’équivalent de 40 bus ! Moins cher à construire qu’un métro, le straddling bus mesure deux voies de circulation (7 mètres) et passe au-dessus des véhicules d’une hauteur maximale de 2,10 mètres.

D’une longueur de 60 mètres, il pourrait transporter jusqu’à 1 400 passagers et rouler à 65 km/h, à environ cinq mètres au-dessus du sol. Il permettrait ainsi d’économiser 800 tonnes d’essence par an et 2500 tonnes d’émissions de CO2.

En cas d’accident, le bus chevauchant est équipé d’un système de freinage d’urgence, d’un panneau qui bloque la circulation à l’arrière et les passagers auront la possibilité de descendre par des toboggans semblables à ceux des avions !

Lire la suite

Read Full Post »

Un article de mobilservice.ch

Dans la foulée de Neuchâtel, Vaud et Genève viennent de publier un nouveau guide en français et en anglais sur les plans de mobilité à l’attention des entreprises et des institutions. Organisé autour d’un recueil de bonnes pratiques proposées par le bureau Mobilidée et illustrées par des exemples des deux cantons, le guide met l’accent sur l’importance des efforts communs à réaliser du côté des autorités mais aussi des employeurs pour relever les défis posés par la croissance de la Métropole lémanique en termes de mobilité ces prochaines années. Accueillant 1,2 millions d’habitants aujourd’hui, elle en attend 85’000 de plus à l’horizon 2030.

Lire la suite sur mobilservice.ch

Télécharger le guide

Read Full Post »

Un dossier de mobilservice.ch

Trajet en commun avec des gens sympathiques (photo: CarPostal Suisse SA)Se déplacer en commun permet non seulement de réaliser une économie de place dans le trafic roulant et en termes d’offres de stationnement, mais aussi de réduire les frais. L’utilisation efficiente des voitures particulières dans le cadre du covoiturage est un complément idéal aux transports publics. Tandis que dans les centres-villes et les agglomérations le covoiturage réduit la charge de trafic, il représente dans les régions rurales un complément aux offres de mobilité existantes.

Exemple de PubliRide à Baden

En prémices aux travaux d’envergure prévus à la Schulhausplatz à Baden, la population a émis des craintes eu égard aux problèmes croissants de bouchons au centre-ville. Pour y pallier, en mai 2015, CarPostal et badenmobil ont lancé, en collaboration avec flinc, un réseau de covoiturage appelé PubliRide Baden, lequel permet aux automobilistes de contribuer à la réduction du trafic grâce à une offre de transports en commun. Pour la première fois en Suisse, il est possible sur la plateforme de flinc et dans l’application CarPostal, de lancer une recherche simultanée concernant les possibilités de covoiturage et les correspondances des transports publics. Un chantier de grande envergure appelle aussi à reconsidérer nos habitudes en matière de comportement face à la mobilité et à tester de nouvelles alternatives. Le projet a été cofinancé par le Centre de services pour une mobilité innovatrice DETEC ainsi que le Département des transports, de l’équipement et de l’environnement du canton d’Argovie.

Lire la suite sur mobilservice.ch

Read Full Post »

Un article de mobilservice.ch

En Suisse, le bureau nouvellement crée pour la coordination de la mobilité durable, appelé COMO, est pris en charge par les six départements fédéraux, soit l’ASTRA, l’OFEV, l’OFSP, le BAV et le BFE, et prend le rôle et les tâches du centre de services de la DZM pour la mobilité innovante et durable. COMO continue de soutenir des approches et des projets novateurs visant une utilisation durable des capacités et des ressources naturelles, de faciliter les transferts, de combler les lacunes dans la chaîne de mobilité ou de rendre possible des solutions intermodales. Concrètement, les projets recherchés sont des projets pilotes ou de démonstration touchant la mobilité combinée, les nouvelles offres pour les TIM, TP et la circulation des piétons et des vélos, ainsi que les projets avec des mesures axées sur la demande.

Chaque année, COMO met à disposition aux porteurs de projet des contributions pour un total d’environ 1 million de francs. Celles-ci s’étendent jusqu’à septembre 2020 et portent sur un maximum de 40% des coûts totaux du projet. Il y a maintenant deux dates annuelles pour le dépôt des dossiers : le 30 avril et le 31 octobre. KOMO attend avec impatience votre candidature pour des projets de mobilité réussie et prospective, et cela jusqu’au 30 avril 2016.

Depuis 2006, près de 60 projets de mobilité répartis dans toute la Suisse ont été soutenus dans le cadre de la DZM. Parmi ces projets, certaines approches réussies ont été présentées dans les cas pratiques préparés par Mobilservice, comme les projets pilotes «DÉFI VELO» (promotion du vélo dans les écoles) du Canton de Vaud, «Ma commune bouge» (promotion de l’activité physique structurelle dans les communes) dans le canton de Saint-Gall et «VELOguide» (dépliant d’information pour la promotion de la circulation à vélo) dans le canton de Berne.

Plus d’informations

Documents en allemand

Documents en français

Documents en italien

Read Full Post »

Souvent, quand on parle d’écoquartiers, on lie ce terme à la notion de densité: on dit que un écoquartier est un quartier dense et urbain, car seule une forte densité permet la survie des services et activités (commerces de proximité, transports publics, mobilité douce) qui caractérisent un environnement construit respectueux de l’environnement.

Déjà, on peut démontrer que la densité n’est pas un critère suffisant pour garantir un style de vie écologique. Dans l’image ci-dessous sont représentées des constructions à densité croissante, dans lesquelles le 100% des habitants continue à utiliser sa voiture, et les activités sont concentrées dans des centres commerciaux et des centres directionnels.

Sprawl Transect - Updated(source image: plannerdan.com)

À l’envers, on peut dessiner une ville dans laquelle, même avec des basses densités, les habitants utilisent transports publics et mobilité douce, et les activités (petits commerces, bureaux) sont mélangées avec l’habitat.

a4-1-transect-2001a-blueedit1(source image: bettercities.net)

Donc, étant donné que la densité n’est pas le facteur déterminant, quels sont les éléments qui rendent un quartier un écoquartier?

Nous en avons trouvé trois:

  1. Une mixité d’usages
  2. des espaces publics à taille humaine
  3. des transports publics performants

Read Full Post »

Z27694_Fort_Ecluse

(source image)

Dans la presse, notamment écologiste,  on parle souvent de la possibilité de vivre sans voiture: ce choix serait impossible à réaliser, notamment dans un contexte rural, à moins d’une évolution des mentalités et d’un grand changement de société.

Voici quelques exemples de titres (j’ai pris comme exemple la revue Silence, mais dans de nombreux autres journaux on entend à peu près le même discours):

La campagne sans voiture, ça n’existe pas ? 
Quelle belle contradiction : l’écolo est censé habiter à la campagne, et la vie à la campagne «est impossible sans voiture». Or quoi qu’on dise «la bagnole, ça  pue, ça tue et ça pollue» et «les carapaces, ça prend de la place» et même à la campagne. Moralité le soi-disant modèle écologique serait dramatique s’il était généralisé.

L’habitat écolo sera-t-il à la campagne ?
C’est une grande contradiction : les écolos veulent vivre proche de la nature, pour cela, ils font appel aux engins et au système les plus destructeurs des milieux naturels : la voiture et tout ce qu’elle implique. Peut-on résoudre ce paradoxe ?

Un projet rural sans voiture ?
Pour développer des alternatives à la voiture en milieu rural, il faut se confronter à des obstacles structurels, systémiques et psychologiques.

(pour les articles complets, on peut télécharger le PDF de la révue ici)

Je me suis donc amusé à imaginer les démarches qui pourraient amener une personne à réaliser son rêve de vivre à la campagne sans voiture. Voici le résultat. (more…)

Read Full Post »

Un dossier présenté par Mobilservice

Beaucoup de dirigeant(e)s ont compris que la mobilité représentait un enjeu tant humain qu’économique dépassant la simple mise à disposition de places de parking gratuites. Une gestion active de la mobilité permet à l’entreprise d’optimiser ses coûts, d’accroître le bien-être de ses employés et de créer une image positive, tout en contribuant à réduire les nuisances du trafic motorisé. Cette vision globale nécessite de nouveaux outils. FairPark® répond à ce besoin avec une série de fonctionnalités intégrées pour gérer les prestations de l’entreprise pour ses collaborateurs-trices (subvention, place de parking, titre de transport, etc.): interface utilisateur-trice, priorisation automatique des demandes, gestion dynamique des places de parking, aide à la formation d’équipes de covoiturage, application smartphone pour la réservation et l’attribution de places vacantes, statistiques ou encore facturation. Pour en savoir plus, la plateforme européenne «allinx» propose le 1er octobre un webinar sur FairPark®, tandis qu’une présentation aux experts mobilité de SuisseEnergie sera proposée d’ici fin 2014 par mobilidée. (Langues: fr, en)

Document en français
FairPark – Smart Mobility Manager
Présentation FairPark: bonnes pratiques et fonctionnalités

 

Read Full Post »

Older Posts »