Feeds:
Articles

Archive for the ‘Economie’ Category

Un article de Félix Adisson sur metropolitiques.eu
Les occupations temporaires autorisées et planifiées de friches à des fins culturelles et récréatives fleurissent dans les villes françaises. Pourquoi de grands propriétaires encouragent-ils de telles occupations de leurs sites par des collectifs ? L’éclairage apporté sur ces pratiques permet de les repositionner dans l’économie politique de la production urbaine.

Les occupants de la halle Papin à Pantin, gérée par le collectif SoukMachines © Tiski

Le 24 novembre 2016 se tenait la conférence « Meet-up. Urbanisme temporaire » organisée par la mairie de Paris et l’association Plateau urbain au Pavillon de l’Arsenal, haut lieu de l’urbanisme dans la capitale. Leur objectif était de promouvoir la gestion de bâtiments et de terrains par des collectifs spécialisés dans l’occupation de lieux désaffectés de façon transitoire. De fait, depuis le milieu des années 2000, les occupations temporaires autorisées et planifiées se sont multipliées : le 6b à Saint‑Denis, Yes We Camp à Marseille ou encore la Cartonnerie à Saint‑Étienne en sont quelques exemples fameux. Elles participent du mouvement de l’« urbanisme temporaire » (ou « urbanisme interstitiel » dans le contexte anglo-saxon ; Tonkiss 2013) et s’imposent désormais comme une pratique courante à la fois dans les sorties des étudiants et jeunes actifs des métropoles françaises et dans le répertoire des formes de gestion transitoire.

Lire la suite

Read Full Post »

Un article de lemondialdubatiment.fr

Balcon vert paris

Un jardin de 2 600m2 entre Gare du Nord et Gare de l’Est

Véritable « Balcon vert » avec son jardin de 2 600 m2, le futur toit-terrasse de l’hôtel Okko situé dans le prolongement du quai n°1 de la Gare de l’Est va participer aux objectifs de la Mairie de Paris de réaliser 100 hectares de végétalisation dans la métropole, d’ici à 2020.

15 ans après sa première évocation, les travaux du toit-terrasse du futur hôtel ont pu débuter en juin 2016 pour une fin prévue en 2019. Selon la SNCF et la Mairie de Paris, les deux partenaires principaux de ce projet, ont été:

« soucieuses de travailler à l’amélioration du quartier des deux gares, ont réfléchi à l’aménagement de cet espace, afin de faciliter les relations d’intermodalité pour les voyageurs et de créer un véritable lieu de promenade et de détente pour les riverains, en exploitant le délaissé ferroviaire, situé en contrebas de la rue d’Alsace, dans le prolongement du quai N°1 de la gare de l’Est ».

Lire la suite

Read Full Post »

Une étude de l’IAU

L’Île-de-France, grande région métropolitaine, représente plus de 6 millions d’emplois. Chaque jour plus de 41 millions de déplacements se font dont 12 millions pour des déplacements domicile-travail. En dépit d’une trame viaire exceptionnellement dense, la mobilité francilienne est proche de la saturation. Les projets de développement des réseaux de transports, en particulier le réseau express du Grand Paris, vont fluidifier certains trajets. Mais des solutions sont également à trouver dans l’aménagement et l’organisation des territoires. C’est pourquoi cette étude porte un regard croisé sur les nouveaux modes de travail et sur les tendances récentes de mobilité afin d’en cerner les impacts sur l’organisation spatiale et les temporalités.

Lire la suite et télécharger l’étude

Read Full Post »

Fiches pratiques « transition énergétique de votre activité »
Dans le cadre du projet ADEME SOCIOCUBE, l’IFPEB et EDF R&D, assistés du sociologue Gaëtan Brisepierre et de la psychosociologue Delphine LABBOUZ-HENRY, ont exploré les déterminants des prises de décision et des actions d’efficacité énergétique dans le secteur tertiaire.
Sa première phase, d’acquisition de connaissances, a reposé sur deux types d’enquête : une enquête qualitative auprès de différents intervenants de la mise en place du concours dans les organisations (décideurs, correspondants bâtiments, occupants, etc.) ; une enquête quantitative auprès des correspondants bâtiments et des occupants des bâtiments participants.
Tous les enseignements sont disponibles sur http://www.ifpeb.fr/cube-2020/etudes-sociologiques.
Sur la base de ces analyses, ont été élaborées 16 fiches “transition énergétique de votre activité”, qui se veulent à la fois concrètes et “fun”, visant à engager tout le tertiaire national vers les économies les plus immédiates et rentables (deux exemples en PJ).

 

Read Full Post »

Un guide téléchargeable gratuitement pour imaginer un projet original et créatif de potager urbain autour du thème de l’agriculture urbaine Auteur(s) : Natureparif, Agitateurs de Science, Les Anges Gardin

Pouvoir offrir en quelques pages pistes et idées pratiques pour se lancer dans l’agriculture urbaine et l‘observation de la biodiversité ; c’est l’initiative imaginée par Natureparif et conçue avec des associations comme les Anges Gardins, Agitateurs de science, Universcience et de multiples acteurs du jardinage urbain et des sciences participatives.

Édité à l’occasion de la Fête de la nature 2016 pour répondre à la thématique annuelle « Passionnés par nature », le guide des urbiculteurs est un appel à fêter la nature pour mieux la connaître et la savourer.

Pour télécharger le guide

Read Full Post »

Un article de René Longet sur Geneva Hub for Democracy

Affichage de Illustration texte Longet.png en cours...Trois options politiques s’affrontent actuellement dans les pays industrialisés. L’approche néolibérale focalise sur les forces du marché dont elle attend qu’elle apporte prospérité et sécurité aux peuples. L’approche néonationaliste promet protection derrière les frontières réaffirmées de l’Etat-nation, exigeant alignement à l’interne et promouvant une posture de méfiance et de compétition vis-à-vis de l’extérieur. Aucune de ces attitudes n’est de nature à résoudre les problèmes auxquels elle prétend s’attaquer, et au contraire ne font que monter en symétrie et aggraver les situations.

La troisième voie est celle d’une régulation aux échelles appropriées aux enjeux, du global au local, en vue de se donner les moyens de traiter en coopération les enjeux qui dépassent les Etats et à inscrire les activités techniques et économiques dans des perspectives d’intérêt commun. Il s’agit aussi d’affirmer l’universalité du respect des droits humains, économiques, sociaux et culturels définis internationalement. Le développement durable offre les outils d’une approche cohérente afin de pouvoir gérer dans l’intérêt du plus grand nombre et au nom des valeurs du vivre ensemble la patrie commune de l’humanité, notre Planète, nous n’en avons qu’une.

Télécharger l’article complet

Read Full Post »

Un article de Florent Maillet et Margot Ladiray sur lemoniteur.fr

Le constructeur de voitures électriques vient de dévoiler une offre de tuiles solaires pour maisons écologiques, conçues en collaboration avec le fabricant de panneaux solaires SolarCity. Une start up qu’Elon Musk cherche à fusionner avec Tesla, pour « boucler » une offre complète autour de l’électricité.

Read Full Post »

Un dossier mobilservice.ch

Dynamique, spontané ou organisé, le covoiturage se pratique de différentes manières et devrait en réalité se décliner au pluriel. Pour aller au travail, sur un chantier, à un rendez-vous professionnel ou un lieu de vacances éloigné, les besoins et les contraintes des usagers varient en fonction de leurs motifs de déplacement.

Pour y voir plus clair, l’ADEME vient de sortir un guide méthodologique sur le covoiturage régulier de courte et moyenne distance qui commence par définir le ou plutôt les covoiturage(s). Complément indispensable aux transports publics dans les zones faiblement urbanisées, le partage d’un trajet au sein d’un même véhicule a donc de beaux jours devant lui.

Lire la suite sur mobilservice.ch

Document

Read Full Post »

Un article de Mathieu Dejeu sur lemoniteur.fr

L’émergence de quartier autonome en énergie reste suspendue aux progrès du stockage d’électricité. Le projet de recherche européen Energy local storage advanced system (Elsa) donne l’occasion à Bouygues Energies & Services de développer une démarche originale à base de batteries usagées de véhicules électriques.

Les quartiers autonomes en énergie n’existent pas encore, mais Bouygues Energies & Services fourbit déjà ses armes. Après la création d’une plate-forme d’agrégation de données, le groupe progresse dans le domaine du stockage de l’électricité. Dans le cadre du projet de recherche européen Energy local storage advanced system (Elsa), il travaille avec neuf partenaires (1) à la conception d’un système qui recycle les batteries usagées de véhicules électriques. Lancée en avril 2015, cette opération devrait aboutir à un produit fini en 2018.

A mi-parcours, le groupement arrive désormais dans une phase d’essais. Des prototypes sont en cours d’installation dans six sites à travers l’Europe (2). Ils reprennent les caractéristiques d’une première installation en test depuis trois ans dans les entrailles de Challenger, le siège de Bouygues Construction situé à Guyancourt (Yvelines). Ce premier modèle emmagasine le courant produit par les panneaux solaires posés en toiture du bâtiment. Il donne un aperçu des spécificités techniques de la future mouture commerciale.

Lire la suite sur le Moniteur.fr

Read Full Post »

Le Comité 21  a  été  sollicité par  le Commissariat  Général  au Développement Durable (CGDD) pour réaliser un recensement et une analyse des « initiatives territoriales des acteurs publics en faveur de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ».  Quels sont les dispositifs mis en œuvre dans chaque région ? Quelles politiques publiques régionales en faveur de la RSE ? Quels sont les acteurs publics en région, porteurs d’initiatives en faveur de la RSE ?  Les leviers, les freins ? Quelles recommandations ?

A travers interviews, retours d’expériences et analyses, l’étude tente de répondre à ces questions avec un double objectif :

–  Identifier les principaux dispositifs mis en œuvre par les régions françaises pour développer la RSE dans les entreprises.

–  Déterminer les caractéristiques d’une politique publique régionale de la RSE, mais aussi les leviers pour y parvenir.

La coopération des acteurs publics a été essentielle pour mener à bien cette étude. Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL), Conseils régionaux, Conseils départementaux, intercommunalités, pôles de compétitivité, Chambres de Commerce et d’Industrie, mais aussi acteurs associatifs soutenus par ces organisations publiques ont fait part de leurs retours d’expérience.

On y découvre des prémices encourageantes d’actions régionales en faveur de l’engagement des entreprises locales dans la RSE ; elles sont nombreuses et multiples. Les acteurs publics et associatifs sont capables de s’engager et ont démontré leur capacité d’appropriation, de pédagogie et d’accompagnement autour du sujet.

La responsabilisation des entreprises dans l’écosystème territorial de leurs activités passe sans aucun doute par un meilleur dialogue avec les acteurs publics, une prise en compte de leurs attentes et de leurs difficultés, à l’aide d’un langage commun.

Ce document propose à la fois un benchmark des dispositifs d’appui à la RSE identifiés dans les territoires et un bilan des attentes de ces acteurs locaux pour développer la RSE. Elles prennent la forme de recommandations à la fin de l’étude.

Télécharger l’étude

 

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »